Une bâtisseuse de rêves

Jusqu’en décembre, l’Espace Jean Tinguely – Niki de Saint Phalle de Fribourg propose «Niki de Saint Phalle Monumental», une exposition fascinante autour des oeuvres monumentales de l’artiste pour la plupart encore largement méconnues. La Loterie Romande est partenaire de l’événement.

Caroline Schuster-Cordone, commissaire de lʼexposition
Nous présentons la sculpture et l’architecture dans l’oeuvre de Niki de Saint Phalle à travers des oeuvres et des photos en partie inédites issues du Fonds Rico Weber. Il était le collaborateur principal de l’artiste puis est devenu son ami. Le grand public connaît les Nanas, parfois le Jardin des Tarots, mais ignore souvent le reste, comme les dragons bienveillants ou Hon, sa femme cathédrale créée en 1966 à Oslo. Car Niki de Saint Phalle était fascinée par les cathédrales, magnifiques travaux collectifs s’il en est. Pour elle, le travail d’équipe était primordial et tous les grands projets qu’elle a menés ont été réalisés dans cet esprit de cathédrale, comme elle l’appelait. Son oeuvre n’est pas seulement amusante, colorée et sympathique, elle a vraiment une dimension plus grande, qui touche artistiquement et humainement. Avec sa démarche autobiographique, elle a tourné l’intime vers l’extérieur. Elle a fait de son art une thérapie, une libération, et ses oeuvres nous encouragent à repenser nos propres vies. Artiste d’avant-garde, Niki de Saint Phalle instaure un rapport poétique et créatif entre les êtres humains, leur habitat et la nature environnante. Ses recherches sur la maison idéale sont aussi un moyen ne pas avoir peur de retrouver une spontanéité dont on oublie qu’elle est en nous tous.

Claire Boin, responsable de la médiation culturelle
Notre rôle est de créer des ponts entre une oeuvre et ses publics. La maquette de la maison dragon à Knokke-Le-Zoute réalisée en 1973 par Niki de Saint Phalle pour des enfants fait beaucoup rêver nos jeunes visiteurs. Aussi avons-nous conçu en modèle réduit un paysage vallonné blanc pour les inviter à fabriquer leur maison idéale en pâte à modeler. L’animation a été proposée en continu pour les visites individuelles. Les enfants avaient un parcours jeu qui se terminait par la création de leur maison: ils avaient un coin pour la façonner et la poser directement sur la maquette. Nous avons vite croulé sous les réalisations, même les adultes se sont pris au jeu. C’est une oeuvre collective tout à fait dans l’esprit de Niki de Saint Phalle. Nous l’avons appelée Le Jardin de l’Espace en rappel du Jardin des Tarots, oeuvre dont l’artiste a longtemps rêvé et qui lui a pris vingt ans. Cette exposition suscite un formidable enthousiasme, elle ouvre l’imaginaire. A titre personnel, je trouve cette artiste fascinante en tant que femme et créatrice. C’est une bâtisseuse de rêves, je suis très admirative!

Toutes les informations sur:
www.fr.ch/mahf/fr/pub/espace_jean_tinguely/expos_temporaires/actuel.htm.

Leave your Comments