Culture Livres #42

Musée historique Lausanne: 100 ans
Dis-moi ce qu’il y a dans ton musée, et je te dirai quelle ville tu es! Pour le centenaire de son Musée historique, Lausanne brise les clichés – les siens et ceux de la culture en général – pour oser mettre ses collections dans une perspective (littéralement) iconoclaste: adieu la banale litanie des vitrines et des trésors, ce sont aussi bien les photos sépia et documents d’archive que les oeuvres d’art et babioles charmantes qui filent en sarabande entre les pages et les commentaires de ce beau livre. Une mise en scène audacieuse et pleine de surprises, qui laisse bien augurer de l’avenir!
Collectif, Favre, 2018, CHF 44.–

Au-delà des regards
Floretta Gerster est une femme aimable dont le visage, étrangement lisse et serein, en dit peu sur la vie difficile, cruelle même, qu’elle a menée en Roumanie, son pays, puis en France et enfin en Suisse. Des pays qu’elle connaît surtout pour leurs hôpitaux… Du tragique accident subi à six semaines à aujourd’hui, son parcours stupéfie par l’accumulation des problèmes, mais aussi par l’espoir, l’optimisme, l’enthousiasme pour la vie et des contacts humains. Le témoignage simple et superbe d’une «sur-vivante» dont la beauté va bien Au-delà des regards.
Floretta Gerster, L’Aire, 2018, CHF 27.–

Un voile de coton
Comptant – avec une certaine surprise – sept dizaines de printemps, Amélie Plume s’offre une course d’école en pays d’enfance, abandonnant Genève, croisière et mari pour une escapade en solitaire dans le Jura, là où tout a commencé… Bref, vif, cocasse et poétique, ce petit instantané d’une liberté volée au quotidien dit l’attachement impossible à rompre avec l’enfance, malgré les grandes décisions qui auront ensuite le privilège de modeler la vie. Et le voile cotonneux qui entoure les souvenirs en adoucit les angles…
Amélie Plume, Zoé, 2018, CHF 16.50

Retour à Buenos Aires
Qu’est-ce qu’on peut bien faire dans un cargo au beau milieu de l’Atlantique, une urne funéraire sous le bras, à traverser les souvenirs et les grains? Par affection pour l’«Aviateur» (qui n’avait donc même pas le pied marin), le narrateur s’est embarqué dans l’aventure avec l’idée de rallier l’Argentine, sans vraiment nous dire pourquoi… Le récit, que l’échelle de Beaufort bouscule, est aussi joyeusement enlevé que philosophique, et révèle un écrivain là où on ne connaissait qu’un publiciste!
Daniel Fohr, Slatkine, 2018, CHF 25.–

La balade des perdus
L’expédition en minibus de Luc, petit génie au physique fracassé, de trois camarades aux déficiences diverses et de leur monitrice ne passe pas inaperçue: quand le destin met son bâton de dynamite dans les roues des fauteuils, tout dérape très vite et le rire grince. Mais derrière la farce se profile notre société obnubilée par l’apparence et la réussite, incapable d’un comportement normal face au handicap. Cette tragicomédie cynique au burlesque assumé jongle entre rire et émotion, jubilant de nous confronter à l’absurdité de nos inhibitions et contradictions. Et on en rit beaucoup!
Thomas Sandoz, Grasset, 2018, CHF 30.20


EN VENTE DANS LES LIBRAIRIES PAYOT. www.payot.ch

Leave your Comments