Culture Livres #49

La peine des petits
Lauréate du 1er prix RomandNoir, qui permet à un auteur de polar de se faire connaître des éditeurs, la jeune écrivaine valaisanne Axelle Herren a plongé directement dans le grand bain, celui des tueurs en série habiles et pervers, des mises à mort effroyables, des enquêteurs mal dans leur pea31u et des notables discrètement dévoyés… Toutes les ficelles du genre bien en main, elle les tire d’une manière insolite, ramenant du passé des images fortes et dérangeantes qui expliquent certaines choses. Car les petits dont il est question ont grandi… Noir, c’est noir!
Axelle Herren, 180° éditions, 2018, CHF 23.–

La Pythie
Prenant involontairement au mot l’expression «petite mort», Adèle se découvre un don à la fois incroyable, terrible et inavouable: l’émoi amoureux lui donne la vision de la fin qui attend ses divers partenaires! Ce qui bouleverse sa vie de Pythie contemporaine lui donne l’intuition d’une quête chamanique, mais les hommes y voient surtout un moyen de «savoir», ou au contraire une menace sur leurs propres pouvoirs… Scandée par des dialogues efficaces et des scènes brûlantes, l’aventure flirte avec le surnaturel!
Mélanie Chappuis, Slatkine, 2018, CHF 25.–

Chienne de vie magnifique
Avatar à la fois sarcastique et baroque de la balzacienne pension Vauquer du Père Goriot, la pension Bouvier accueille les «deux sexes et autres» – les «autres» étant, ici, les chiens. Grands ou petits, sages ou malins, ils rivalisent de personnalité, donnant du talent à leurs maîtres qui vadrouillent avec eux à travers les étages, les siècles et les continents de cette étourdissante Sottie du XXe siècle aussi érudite que loufoque: une pochade truffée d’allusions littéraires et qui a du chien!
Christophe Gaillard, L’Aire, 2018, CHF 27.–

Deuxième degré
Patron de presse passé de l’autre côté de l’écriture, Marc Lamunière n’en est pas à son coup d’essai littéraire, mais ces nouvelles consacrent un style particulier, fait d’espièglerie et même d’excentricité, d’ironie, de cynisme parfois, sous des dehors pimpants. Un nonsense très anglo-saxon et une véritable jubilation à picorer dans tous les thèmes, toutes les situations, comme le héros de celle intitulée Une histoire absurde, pour dynamiter les clichés sociaux, «vivre plusieurs vies» – et en agrémenter celle d’autrui!
Marc Lamunière, Favre, 2018, CHF 28.–


EN VENTE DANS LES LIBRAIRIES PAYOT. www.payot.ch

Leave your Comments