Culture Livres #61

La fille à ma place
Les Editions Favre, pour leur collection «Thriller», braconnent volontiers hors des sentiers battus du polar pour mettre à leur catalogue des auteurs inattendus. Ainsi Catherine Le Goff, une psychologue passionnée d’hypnothérapie, qui exploite ses vastes connaissances pour alimenter son intrigue. Victime d’un «uppercut au cœur», la jeune Nin perd le fil de sa vie bien rôdée et se retrouve, en quête d’elle-même, fuyant une lourde responsabilité mais aussi les fantômes de son esprit, et de son passé. Subtil et ondoyant, ce roman noir énigmatique effleure de délicats problèmes sans négliger le suspense.
Catherine Le Goff, Editions Favre, 2020, CHF 24.–

Ils ont changé le monde sur le Léman
Sans doute voit-on moins les beautés paysagères ou culturelles lorsqu’on les a sans cesse devant les yeux… Aussi est-il salutaire (et fort agréable) que deux femmes de lettres venues de loin nous rappellent à quel point les rives du Léman ont compté dans le passé intellectuel et littéraire de l’Europe. De Voltaire à Rolland en passant par Byron, Stendhal, Dumas ou Hugo, elles rouvrent entre Vevey et Coppet un «salon» dans lequel défilent deux siècles de débats politiques et de culture brillamment cosmopolite. Un régal!
Béatrice Peyrani, Ann Bandle, Editions Slatkine, 2020, CHF 38.-

Après le monde
Après des romans et des spectacles au succès croissant, Antoinette Rychner passe au niveau supérieur avec cette dystopie diablement crédible (hélas). Sur fond de crise climatique et financière mondiale, l’écroulement de nos modèles économiques et sociopolitiques remet à plat les certitudes. Face à cette réalité, de quoi sommes-nous capables, en bien, en mal? Et dans le récit légendaire de notre passé, à construire pour ne pas perdre totalement pied, qui et quoi méritera de figurer? Lucide plutôt que violent, humain et poétique aussi, Après le monde cultive cependant l’espoir d’un lendemain autre mais vivable. Et tout cela est pour 2022…
Antoinette Rychner, Editions Buchet Chastel, 2020, CHF 32.30.-

Trois réputations
Révélé en 2013 (déjà!) par On a eu du mal, Jérémie Gindre livre ici un bref mais percutant triptyque qui mêle les lieux et les portraits avec le plus grand naturel. Peut-être parce que la nature – mer ou montagne, île ou désert – est le véritable personnage de ces petits romans, dont les héros hauts en couleur se détachent sur le paysage avec une énergie très terre à terre. Non que leurs aventures soient banales, au contraire! Mais le regard à la fois candide, lucide et guilleret que porte sur elles l’écrivain genevois baigne de fantaisie ces saynètes insolites.
Jérémie Gindre, Editions Zoé, 2020, CHF 20.-

Le Romand, un café de légende
Rendez-vous populaire, artistique ou branché de tout ce qui fait Lausanne, le Café Romand (dire «le Romand» tout court) est un de ces lieux hors du temps qui évoluent avec ceux qui les fréquentent, au gré des heures – ou des décennies. Le journaliste Michel Rime a imaginé un bel album de famille plein de vie, de photos, de documents, qui rend justice aussi bien au passé pittoresque du lieu qu’à celles et ceux qui l’ont amené de 1951 à aujourd’hui, intact de corps et de cœur. Feuilleter ce convivial ouvrage est aussi accueillant que de passer au Romand!
Michel Rime, Editions Favre/24heures, 2019, CHF 34.–


EN VENTE DANS LES LIBRAIRIES PAYOT. www.payot.ch

Leave your Comments