Dessiner sa carrière à l’Ecole hôtelière de Lausanne

Choisir sa formation et visualiser sa carrière la majorité à peine atteinte représente un enjeu primordial tant pour les jeunes que pour leurs parents. L’Ecole hôtelière de Lausanne, université des sciences appliquées et unique école hôtelière accréditée par la Confédération, offre de multiples possibilités de carrières et la force d’un réseau international d’anciens étudiants.

Hôtellerie et restauration, mais pas que…
Si près de la moitié des diplômés choisit de travailler au sein même du domaine de l’accueil, la seconde explore des voies différentes, séduite par les matières enseignées dans le Bachelor in Hospitality Management ou le Master in Global Hospitality Business dépassant largement les frontières de l’hôtellerie ou de la restauration. Cours de management, marketing, ressources humaines ou d’entrepreneuriat ont confirmé la voie de plus d’un étudiant, à l’image de Giliane Geissmann, responsable Retail and Food Service au sein de la Division CFF Immobilier en Suisse romande: «L’EHL offrait des cours dans des disciplines qui m’intéressaient et permettait des débouchées dans d’innombrables secteurs d’activité. Je n’avais pour autant jamais imaginé que cette formation m’amènerait un jour à travailler dans l’immobilier et que des entreprises comme les CFF rechercheraient des profils comme le mien pour valoriser leurs actifs dans les secteurs du retail et de la gastronomie». Tentée par une première expérience à l’étranger, Magali Baillifard s’est envolée vers Bangkok il y plus de cinq ans et y assure aujourd’hui le poste de Quality & Guest Experience Manager chez Swissôtel Le Concorde: «Mon rôle est de m’assurer que tous les départements de l’hôtel travaillent main dans la main pour offrir une expérience mémorable à nos clients. J’ai toujours été très intéressée par les cours de ressources humaines et la psychologie, c’est donc naturellement que je me suis tournée vers la formation continue des employés afin d’améliorer l’expérience client».

Accent sur la pratique
Pour appuyer les cours théoriques, les stages pratiques font partie des priorités de l’école. «Nous avons toujours mis en pratique les théories apprises, ce qui a été une plus-value dès le début de ma carrière», a précisé Giliane Geissmann. Outre la renommée de l’établissement, cette mise en pratique a également séduit Jessica Brülhart, 19 ans, en année préparatoire au Beau-Rivage Palace et visant la rentrée 2019: «La première chose qui m’a attirée, c’est l’accent mis sur les stages. Je n’imagine pas suivre une formation uniquement théorique, j’ai besoin de pouvoir sortir de mon quotidien».

Voler de ses propres ailes
L’Ecole hôtelière de Lausanne réveille également l’entrepreneur qui sommeille au fond de nombreux étudiants. Anastasia Hofmann et Naomi Mackenzie en sont la preuve. Elles ont fondé KITRO, une startup proposant une solution de lutte contre le gaspillage alimentaire. «Nous avons reçu un aperçu global du fonctionnement d’une entreprise et nous appliquons aujourd’hui ce que nous avons appris, comme la gestion de projet, les relations clients et la vente».

Plus d’informations sur: www.ehl.edu/fr.

Leave your Comments