Ensemble, c’est tout!

C’est à Neuchâtel que se nouent les belles histoires d’amour. A la tête du label Gueule d’Ange, Isabelle Melis prend le temps de découvrir celle qui s’apprête à dire «oui» pour faire d’un jour particulier une robe inoubliable! Retour sur le parcours de la styliste…

Certains parcours de vie sont faits d’évidences, à l’image de celui d’Isabelle Melis. Alors qu’elle pensait entrer aux Beaux-Arts, c’est dans une école de couture des arts et métiers que la future styliste fait ses armes. Amusée, Isabelle avoue pourtant avoir commis une erreur de casting, car «à la sortie de l’école, vous pouviez au mieux monter un atelier de couture, au pire repriser les chaussettes de toute la famille!». Un idéal un peu mince pour celle qui a des rêves de mode et de création… Aussi, lorsqu’à 21 ans on lui propose de reprendre une petite boutique à Neuchâtel, elle fonce tête baissée «Je n’ai même pas réfléchi, je savais que ma place était là!», confie la créatrice. Reste à baptiser le lieu, mais là encore, Gueule d’Ange s’impose comme une évidence à la lecture d’un journal. Depuis, Isabelle Melis n’a qu’une ambition, celle de «mettre du sens dans (ses) créations» et sa patte est reconnaissable entre mille. Belles matières, lignes fluides et structurées et, bien sûr, le détail qui fait mouche… Une découpe, une surpiqûre, une broderie suffisent à insuffler le rythme au vêtement. Ajoutons encore une dose de féminité parfaitement assumée, teintée parfois d’un accent juvénile et vous obtenez la signature Gueule d’Ange!

Le blanc au naturel
En marge du prêt-à-porter, Isabelle Melis expérimentera aussi la haute couture avec une collection tout en finesse, conçue et présentée au Musée de la Mode, à l’occasion du 30e anniversaire de sa marque. Une consécration? Pas sûr, car les robes de mariées sont encore pour Isabelle une occasion d’exceller. Autant dire que pour la styliste «il est interdit de se planter! Car la robe de mariée est le vêtement le plus emblématique de la vie d’une femme». Un vêtement «chargé » qui, pour être réussi, doit être «juste», c’est-à-dire fidèle à celle que l’on est. Nul besoin de souffrir pour être belle, mais plutôt de rester soi-même, tel est le leitmotiv de Gueule d’Ange. De la robe en organdi à papillons pour un mariage façon dolce vita, en passant par la robe en tulle floqué pour celle qui va à s’unir sous la neige, sans oublier les robes plus bohèmes en dentelle et mousseline de soie, Gueule d’Ange parvient à surprendre sans jamais trahir, ni dénaturer celle qui lui sert de modèle…


La robe de mariée que vous ne ferez jamais?
La robe meringue qui, pour moi, est une indigestion au propre comme au figuré!

A quoi dites-vous «oui» pour la vie?
A l’amour, à l’enthousiasme, à la vie!

Le secret pour durer?
La détermination et la passion qui, à mon avis, ne vont pas l’un sans l’autre.

Gueule d’Ange
Rue des Moulins 21 – 2000 Neuchâtel.
Tél.: 032 724 62 76
www.gueuledange.ch

Leave your Comments