J’apprivoise la laque

Lisser, gonfler, boucler, fixer… Les laques nouvelle génération savent tout faire. A condition de connaître le mode d’emploi.

Gonfler les racines
Si on a les cheveux fins, on choisit une laque peu fixante pour ne pas les alourdir. Tête penchée en avant, on vaporise sur cheveux secs depuis les racines jusqu’à mi-longueur. On patiente quelques instants avant de relever la tête.

Créer des boucles
Lorsque les cheveux sont secs et déjà coiffés, on vaporise d’abord la laque sur les racines à 20 cm, tête en bas, pour donner du gonflant. Puis on travaille mèche à mèche: on pschitte chacune d’elles de laque fixation forte en insistant sur les pointes. Et on enroule aussitôt la mèche autour de ses doigts pour former une boucle. Pour un coiffé-décoiffé, au final, on froisse les boucles entre ses doigts.

Dompter les frisottis
Quelques mèches virevoltent? On passe dessus une brosse plate imprégnée de laque. On répète le même geste avec une brosse ronde pour maîtriser les cheveux indisciplinés de la frange, une main glissée dessous pour protéger le front.

Mater un épi
On pschitte de la laque dans le creux d’une main et l’on humidifie ses doigts. Puis on lisse la mèche rebelle en lui donnant la forme souhaitée.

Leave your Comments