Jules Adler, peindre sous la Troisième République

Le Palais Lumière nous offre une nouvelle fois une exposition passionnante. Celle en cours nous amène à la découverte d’un peintre franc-comtois oublié. Artiste dans la mouvance des naturalistes, Jules Adler peint le monde ouvrier et la ruralité au plus près du quotidien, souvent difficile, de cette fin du XIXe siècle, début du XXe. Par le choix de ses sujets, il s’engage et questionne le visiteur d’aujourd’hui.

Evian, jusqu’au 21 mai, www.palaislumiere.fr.

Leave your Comments