Des montagnes de plaisir

Le ski alpin vous ennuie? Ce n’est pas une raison pour bouder les stations suisses, qui proposent toutes sortes d’autres activités. Tour d’horizon non-exhaustif…

Les Portes du Soleil (VS)
Détente au spa et aux bains thermaux de Val-d’Illiez, initiation au curling, mur de grimpe accessible aux enfants dès 5 ans ou descente de folie à VTT des neiges… En plus des 100 km de pistes réparties sur tout le domaine et des sports d’hiver traditionnels qu’elles proposent, les douze stations des Portes du Soleil sont ouvertes sur le monde des Plaisirs.
Infos pratiques: www.portesdusoleil.com

Zinal (VS)
Nichée au fond du sublime val d’Anniviers, Zinal est une station familiale par excellence. Au programme: une ambiance bon enfant, des pistes suffisamment variées pour que tous les skieurs y trouvent leur compte et de nombreuses activités annexes: le patinage sur patinoire naturelle, la découverte du coeur d’un glacier (une superbe marche d’environ cinq heures), l’escalade d’une cascade de glace ou, pas mal non plus (!), un vol en parapente biplace.
Infos pratiques: www.valdanniviers.ch

Glacier 3000 (VD)
Les Diablerets – Glacier 3000 (VD): Si «grandiose» est un adjectif souvent galvaudé, il qualifie pourtant précisément Les Diablerets en général et le domaine de Glacier 3000 en particulier. De fait, au-delà de ses pistes hautement jouissives et d’un panorama à couper le souffle, il offre offre quantité d’autres amusements. Certains classiques, comme la raquette, le ski de fond, le traîneau à chiens et la luge sur rail, à bord du fameux manège «Alpine Coaster ». Mais d’autres activités sont plus inattendues. Ainsi le snow bus – une espèce de dameuse dans laquelle on se balade tranquillement assis. Ou encore la traversée du Peak Walk by Tissot, un pont suspendu d’une longueur de 107 m et d’une largeur de 80 cm et duquel on bénéficie d’une vue unique sur le Cervin, le Mont-Blanc, l’Eiger ou encore la Jungfrau.
Infos pratiques: www.diablerets.ch ou www.glacier3000.ch

Leysin (VD)
Leysin a décidément bien des arguments en sa faveur. A commencer par son domaine, qui comprend les pistes des Mosses et de La Lécherette. Mais ce n’est pas tout. Que l’on pense notamment à son Tobogganing Park – où l’on fait les fous sur des chambres à air; à son restaurant tournant Kuklos, où l’on peut profiter d’un brunch le dimanche matin; à sa patinoire où sont organisés des cours de curling et des parties de ballon-balais – soit une espèce de hockey sans patins ni cannes. Ou encore à son club de parapente, où l’on peut se la jouer Icare en biplace…
Infos pratiques: www.leysin.ch

Le lac Noir (FR)
On ne va pas se mentir: parfaites pour du ski pépère et/ou en famille, les pistes des Alpes fribourgeoises peuvent se révéler frustrantes pour les fous de glisse et de free ride. On aurait pourtant tort de bouder une région riche en plaisirs. Concrètement, on peut par exemple patiner sur le lac Noir gelé, faire de la luge nocturne (une merveille par pleine lune!), se la jouer trappeur en raquettes ou visiter le Palais de Karl Neuhaus – une féerie de glace et de lumières à déguster sans modération.
Infos pratiques: www.schwarzsee.ch et www.eispalaeste.ch

Saint-Moritz (GR)
Berceau du tourisme hivernal, Saint-Moritz a su conserver son âme et son cachet – comme l’ont compris les innombrables stars qui y séjournent régulièrement – et ne vole pas sa belle réputation. C’est qu’en plus des joies de la glisse pure, cette station regorge d’atouts et d’offres épatantes. Entre autres délices, on peut ainsi goûter aux émotions du bob sleigh à 130 km/h, retrouver son enfance sur une luge en bois, exercer ses coups de balai pour être imbattable en curling, assister à des courses de chevaux sur le lac gelé ou, en janvier, à un match de la prestigieuse St. Moritz Polo World Cup on Snow, «le» tournoi de polo sur neige.
Infos pratiques: www.engadin.stmoritz.ch/winter/fr

Leave your Comments