Pour l’amour des PIERRES

Personnalité respectée du monde de la mode européenne, Donatella Zappieri est à la fois créatrice de bijoux et directrice du Master en Management de la Mode à l’école CREA de Genève. Entretien avec une passionnée de l’accessoire… ô combien essentiel!

«L’approche de la mode est une liberté d’esprit.»
Donatella Zappieri

Originaire d’Emilie-Romagne et Milanaise d’adoption, vous affichez un parcours atypique, qui mêle création et commercial, deux mondes a priori très cloisonnés. Une gageure?
Pas tant que cela si l’on considère que depuis l’enfance, j’ai une fascination pour les vêtements et les boucles d’oreilles. Toute jeune déjà, j’adorais mixer les couleurs et changer d’habits aussi souvent que possible! Avec une fantaisie assez débridée… Après quatre sages années d’interprétariat à Genève, j’ai effectué mon baptême du feu en travaillant auprès de grandes marques italiennes pour les ventes et les RP. Peu à peu, j’ai réalisé que je pouvais anticiper les tendances et que mon intuition combinait avec succès sens artistique et valeur commerciale. Si bien que lorsque j’ai intégré la maison Swarovski Italie, en 1991, j’ai rapidement gravi les échelons et contribué à créer de toutes pièces la division bijoux pour le marché européen, puis international.

Aujourd’hui, vous dirigez un Master en Management de la Mode de l’école CREA. Quelle en est la mission?
Mon objectif est de former des managers de la mode de demain, leur donner une perception à 360° et directement opérationnelle de cet univers grâce à une équipe internationale. Il y a en effet la haute couture française, le «premium», le prêt-à-porter italien, la fast fashion et la la lifestyle aux USA, l’excentricité britannique, les collections capsules, etc. Un monde dont il convient de maîtriser les codes, l’ADN de chaque marque, les spécificités inhérentes aux différentes régions de la planète. Nous avons par exemple dépassé la frontière des total looks et des logos omniprésents. La personnalisation est devenue primordiale. Je travaille ainsi énormément à partir du brief créatif qui saisit l’air du temps, le «Zeitgeist», en apprenant aux étudiants à élaborer une approche stratégique et pragmatique, et à développer des collections rentables vendues online et offline.

Avec un accent tout particulier sur les accessoires…
Oui, il n’y a pas que les habits qui comptent, il ne faudrait pas oublier ce que j’appelle «l’ameublement du corps» qui comprend: chaussures, lunettes de soleil, maroquinerie, et bien entendu ma marotte, les bijoux, pour lesquels je conçois sans cesse des projets!


1980: Etudes à Genève.
1985: Premier engagement chez Pomellato.
1991: Intègre la société Swarovski.
2010: Ouvre son cabinet de consulting.
2014: Directrice du Master en Management de la
Mode et Master en Marketing du Luxe au sein de CREA.
www.donatellazappieri.it
www.creageneve.com

Leave your Comments