Slovénie, une révélation

Tapi entre l’Italie, l’Autriche, la Hongrie et la Croatie, ce micropays propose un merveilleux concentré de paysages européens. Deux heures de route suffisent pour passer des sommets alpins aux rivages ensoleillés de l’Adriatique.

Ljubljana, joyeuse capitale
Veillée par un château fortifié, la cité semble inventée pour la promenade. La plus charmante court le long de la rivière Ljubljanica. Le samedi matin, on dirait que tous les habitants se donnent rendez- vous sur ses quais aux maisons colorées, plantés de saules pleureurs et de terrasses de café. La halle du marché couvert est à deux pas, avec ses parasols bariolés et ses stands de fruits, de légumes, de fleurs. Si les voitures sont bannies de la vieille ville, les bicyclettes y sont reines. La capitale slovène multiplie les clins d’oeil au baroque et à l’Art nouveau. Architecte de génie, Joze Plecnik (1872-1957) a marqué les lieux de son sceau, comme Gaudí à Barcelone. On retrouve ses célèbres colonnades le long des quais, sur le pont des Cordonniers, dans les allées romantiques de Tivoli… Marcher sur ses traces, c’est peut-être la meilleure façon de découvrir Ljubljana.

Dormir
Au Mescanka: des chambres et des appartements aménagés dans une maison au bord de la rivière. Le studio Luiza découvre la plus jolie vue! A partir de 70 € la ch. double. Kljucavnicarska, 4. Tél.: + 386 (0) 51 88 00 44. www.mescanka.si

Se restaurer
Au TaBar: des tapas à la mode slovène. Les plus savoureux sont préparés avec le jambon cru local, le Kraski Prsut. A accompagner d’un verre de Refosk, un vin à la robe rouge. Compter 15 € environ. Ribji trg, 6. www.tabar.si

Visiter
les endroits clés de la ville grâce à un tour guidé à vélo (commentaires en anglais). Compter 20 €/2 h et 25 €/4 h. www.ljubljanabybike.com

Circuler
Avec la Ljubljana Tourist Card (20,70 € pour 24 h), location de vélo gratuite (4 h max). www.visitljubljana.com


Bohinj, la montagne en majesté
On quitte Ljubljana, et on prend la direction du nord. Avec l’altitude, les sapins se multiplient et, soudain, surgit le lac de Bled, nimbé de brume au matin. Des pletna (sortes de gondoles) dérivent déjà vers la minuscule île posée au milieu de l’eau. Elle abrite une église qui, de loin, ne montre que son clocher. Sur les berges, les premiers randonneurs s’élancent pour un tour de lac (1 heure pour les plus aguerris). La route grimpe ensuite en lacets jusqu’au lac de Bohinj, beaucoup plus vaste (5 heures de marche pour en faire le tour!). De ses rives boisées, on aperçoit les sommets enneigés des Alpes slovènes dont le plus haut, le Triglav, culmine à 2864 m. A la pointe du lac s’avance une charmante chapelle surmontée d’un clocher galbé. A l’opposé, une cascade choit de 60 m de hauteur. On s’y rend dans un bateau en bois qui, propulsé par un moteur électrique, progresse sans bruit. Au retour, on cède au plaisir d’une baignade dans ces eaux vert émeraude (qui approchent les 20 °C l’été). Les amateurs optent volontiers pour une promenade en canoë. Il est temps de prendre de la hauteur. En 5 minutes, le téléphérique de Vogel s’élève de 960 m. A l’arrivée, on découvre un panorama à couper le souffle, avec le lac de Bohinj au premier plan. D’anciens chalets d’alpages jouent les auberges: c’est parfait pour une pause déjeuner!

Dormir
Au Bohinj Park ECO Hotel: à Bohinjska Bistrica. Parc naturel oblige, l’hôtel est conçu dans le plus rigoureux respect de l’environnement. La piscine à toboggans séduit les plus jeunes. A partir de 119 €. Triglavska cesta, 17. Tél.: + 386 8 200 4000. www.bohinj-park-hotel.si

Se restaurer
Au Planinska Koca Merjasec: à Vogel, un chalet d’alpage à 1500 m d’altitude: le cadre est rustique et les plats roboratifs. S’attabler à la terrasse, qui offre une vue superbe. Environ 15 €. Tél.: + 386 (0) 51 644 316.

Circuler
Un train moto-rail emprunte le tunnel de Bohinj pour rejoindre directement la vallée, on y embarque au volant de sa voiture. Départ de Bohinjska Bistrica, arrivée à Most na Soci. Trajet 45 min. Tarif: 5 €. Le téléphérique de Vogel fonctionne de 8h à 18h. 13 € l’aller/retour, www.vogel.si

Leave your Comments