Une perle dans une Coquillade

Qui rêve d’un petit paradis terrestre… sans prendre l’avion? Marie Claire Suisse, ne reculant devant rien, vous a dégoté THE adresse, si proche et si dépaysante à la fois.

Plantons d’abord le décor: la Provence, plus précisément une vue spectaculaire sur le Lubéron et ses cigales, ses champs de lavande, ses santons. Sous une chaleur bienfaisante que nos latitudes alpestres nous interdisent se niche la Coquillade, un village-hôtel 5 étoiles (en réalité une pléiade…) qui cumule les superlatifs.

L’entrée monumentale donne le ton: une allée majestueuse bordée de cyprès évoque un palais, les 63 chambres et suites revêtent une telle beauté qu’on se demande si l’endroit n’est pas enchanté… Le personnel aux petits soins nous suggère un choix entre les trois restaurants du chef Christophe Renaud (table gastronomique, cuisine provençale ou italienne), trois piscines – dont un bassin de compétition de 25 m – et un spa de 1500 m2 furieusement séduisant, si bien qu’on se sent très rapidement comme faisant partie des dieux de l’Olympe…

A vos marques
Pour cultiver cet esprit olympique, un BMC Cycling Center s’offre aux hôtes; autrement dit une gamme époustouflante de petites reines qui n’auront de cesse de vous conduire dans les ravissants villages environnants: L’Isle-sur-la-Sorgue, Fontaine-de-Vaucluse, Bonnieux, Lacoste ou même le mont Ventoux pour les plus courageux!

Un projet initialement viticole
Au retour, pour se remettre de ces activités fatigantes, rien de tel qu’un jacuzzi dans les vignes. En effet, pas moins de 36 ha de vignobles encerclent l’hôtel! Riche d’une tradition de plusieurs siècles, le domaine d’Aureto a été racheté en 2007 par Andreas Rihs, entrepreneur et financier suisse. D’un projet à l’origine exclusivement viticole est née l’idée de cet établissement 5 étoiles. Entre nectar et ambroisie, diverses activités telles qu’ateliers de dégustation, visites du chai ou sentier vigneron en compagnie d’un guide vous mèneront sur un petit nuage.

In fine, un mariage réussi entre un hôtel de luxe sans ostentation et un esprit provençal respectueux des traditions et de la nature. Un vrai jardin d’Eden…
www.coquillade.fr
L’hôtel a obtenu l’Ecolabel en 2012

Leave your Comments