Venise et sa lagune

Voyager, c’est se perdre, surtout dans cette ville de rêve, où les venelles ouvrent sur des passages, des cours, des canaux. L’occasion idéale de dénicher quelques jolies adresses souvent confidentielles!

Naviguer: A toute vapeur
Impossible d’échapper au vaporetto, le «Sésame, ouvre-toi» de la ville. Accoudé au bastingage et le museau au vent, on mitraille les palais qui s’égrènent le long du Grand Canal. Quand on en a assez de jouer les Tintin photographe à bord des bateaux de la ligne 1 (bondée), on opte pour la ligne 4. Défile alors le Venise des Vénitiens: les Fondamente Nuove, puis la Madonna dell’Orto, la Giudecca et l’Arsenal. Et on se dit qu’on a bien eu raison de tourner le dos à la foule…

Visiter: Drapés renaissance
Venise, c’est bien sûr la place Saint-Marc et le Palais des Doges, mais c’est aussi son chapelet d’églises. Chacune d’elles abrite des trésors: murs aux marbres polychromes, plafonds à caissons, toiles de maîtres. Celle dédiée à San Zaccaria n’est guère connue des touristes. Alors, avec un peu de chance, La Vierge à l’Enfant de Bellini s’offrira à vos seuls yeux! A droite, Jérôme, drapé dans un vêtement orange sanguine, au centre un ange qui joue de la viole. Le jeu des couleurs et la douceur des visages recueillis: che bello!
Castello 4693, campo S. Zaccaria, de 10h à 12h et de 16h à 18h (horaires sous réserve). Accès libre.

A boire et à manger 100% fraîcheur
100% fraîcheur pour cette petite adresse ouverte près du marché du Rialto par Alessandra Minotti. On adore le décor de son Lino Fritto et on adopte ses verrines, son poulpe au céleri et son burger de loup, valériane, tomates… à tomber
San Polo 319, Campo delle Beccarie, + 39 041 822 0298. Boulettes à partir de 1,50 € et verrines dès 3,50 €. (Petits) hamburgers à partir de 6 €.!

Exclusivement naturel
Pour Doriana Presotto, manger (et cuisiner) sain est une évidence. Sur l’ardoise de son épicerie- restaurant Le Spighe, sa soupe de potiron, choufleur et sauge flirte avec le risotto aux algues. Autour de la grande table d’hôtes, on fait connaissance, on échange nos adresses en se promettant de revenir pour le gâteau au chocolat.
Via Garibaldi 1341, Castello, +39 041 523 8173. Plat de 10 € à 12 € environ (au kilo).

Sur les quais
Ah, le rite de l’ombra, un petit vin qu’on sirote à l’apéritif! On se retrouve au Squero, une adresse de poche comme on les aime. On enchaîne crostini aux oignons rouges, artichauts et noix, panini à la morue, au mascarpone et à la crème d’anchois. De l’autre côté du pont, un ouvrier repeint une gondole…
Dorsoduro 943-944, +39 335 600 7513. 1,20 € env. les crostini et 2 € les panini. Prosecco millésimé: 2,50 €.

Fermer les paupières: Billard américain
La plupart des hôtels vénitiens croulent sous les lourdes tentures et les motifs damassés. Pas l’auberge de jeunesse installée à la Giudecca, rebaptisée Generator Hostel Venice. Au menu, un décor très 007 avec des néons roses, des tissus Rubelli, des sols en mosaïque et un billard pour se la jouer définitivement James Bond! Et une vodka Martini, per favore!
Fondamenta Zitelle 86, www.generatorhostels.com. A partir de 16 € par personne en dortoir, chambre à partir de 45 €.

Et aussi…
Une adresse bis ouverte par l’hôtel Casa Verardo: Casa Kirsch. Située à 5 min de la place Saint-Marc, cette annexe a tout bon: décor sobre, et quiétude. Les volets intérieurs font le bonheur de celles et ceux qui veulent siester l’été!
Castello, 4266, www.casakirsch.com. A partir de 75 € la ch. double. Petit déj. servi dans le bâtiment principal.

Leave your Comments