Schilliger cultive l’inspiration

Après l’expérience délicate d’une fermeture durant six semaines suite au Covid-19, le Garden Centre Schilliger a rouvert ses portes de plus belle. L’occasion d’un flash-back sur l’histoire de cette prestigieuse maison, fleuron de l’élégance en Suisse romande, qui fête ses 75 ans d’existence cette année.

—Hélène Schilliger, vous êtes la fille de Maurice et Agnès Schilliger qui ont fondé la société en 1945 et présidente de son conseil d’administration. Aujourd’hui, l’enseigne est reconnue comme l’un des plus beaux garden centres de Suisse… et d’Europe! Racontez-nous les débuts.
Mon père a créé l’entreprise en 1945 en reprenant un domaine en fermage et en se lançant dans la production grainière. Parallèlement, il cultivait une petite quantité de plantes annuelles et de fleurs qu’il proposait aux fleuristes de Genève. En 1955, il en était devenu le principal fournisseur avec 3 ha de champs pour la confection de bouquets. En 1968, Schilliger s’installe près de la route Suisse à Gland et construit 4000 m2 de serres. Un service de vente au détail de végétaux et de matériel de jardinage est créé. Sous l’impulsion d’Agnès, un espace boutique dédié au mobilier et à la décoration est aménagé. Durant les années 70, de nouvelles serres sont érigées et une partie croissante de la production horticole est vendue sur place. A tel point que, dans les années 80, le commerce de gros pour la grande distribution est abandonné. En 1990, Maurice et Agnès Schilliger ont transmis la direction de l’entreprise à mes deux frères et moi-même. Depuis, si l’horticulture reste au coeur de l’activité par cette volonté de qualité et de variété indiscutable, nous n’avons eu de cesse d’enrichir l’offre autour de l’Art de vivre: mobilier d’intérieur et d’extérieur, art de la table, accessoires, décoration, etc.

—Et l’histoire continue…
Oui! Au début des années 2000, nous avons inauguré deux nouvelles succursales, à Plan-les-Ouates (Genève), puis à Matran (Fribourg). Schilliger compte aujourd’hui plus de 220 employés et une surface totale de 18000 m2 à Gland. L’idée étant de perpétuer et d’adapter cet univers harmonieux pour tous les amoureux de nature. Tout en conservant notre passion pour l’horticulture, nous nous sommes encore diversifiés avec une animalerie, une épicerie fine, une boutique de vêtements, mais aussi le Café Agnès, un restaurant niché au sein de la serre tropicale à Gland. Sans compter les différentes animations que nous proposons tout au long de l’année afin que les jeunes (ou moins jeunes) se fassent une joie de nous visiter.

—Comment décririez-vous votre spécificité ?
Je dirais inspiration, luxuriance et qualité sans concessions. La société produit environ 80% des plantes de saison et 35% des plantes de pépinière vendues en magasin, dans son établissement horticole à Gland. Des plantes et fleurs à maturité, parfaitement adaptées au climat et avec un transport minimal. Le Garden Centre propose également des légumes et des plantes aromatiques cultivés sans pesticides, un choix exclusif de plantes rares et plus de 40 collections de végétaux: pivoines, hortensias, érables japonais, rhododendrons, rosiers, arbustes à fleurs, etc. Chaque collection comprend un choix incroyable entre 30 et 80 variétés, sélectionnées une par une par nos experts-horticulteurs. Car chaque conseiller de vente est issu du métier qu’il représente (horticulteurs, pépiniéristes, décorateurs, fleuristes, etc.).

—Quid de la prochaine génération !?
La troisième génération est déjà à l’oeuvre avec cinq descendants qui occupent actuellement divers postes dans la maison; nos jeunes pousses sont en pleine floraison !

www.schilliger.com


PHOTO:DR

Leave your Comments