Culture Livres #14

Beaux livres, beaux textes, c’est la ronde enchantée des ouvrages de l’hiver, sans lesquels les Fêtes ne seraient pas tout à fait réussies!


La peau des grenouilles vertes de Serge Bimpage
D’un fait divers rocambolesque mais vrai, le kidnapping de la fille de Frédéric Dard en 1983, Serge Bimpage s’empare pour tenter de comprendre l’alchimie qui permet de passer de la réalité à la fiction, et surtout à son écriture! Brodant encore sur des événements déjà spectaculaires, il confie à son narrateur, lui-même romancier (!), une double enquête, sur la manière dont ses protagonistes ont vécu l’histoire et sur le regard qu’un écrivain peut porter sur eux… Un sacré labyrinthe, captivant et bien ficelé, pour une réflexion intelligente et insolite sur la littérature! Ed. de l’Aire, 2015, CHF 29.–


Les Hainard à Bernex de Marie Pflug-Hainard
Les dynasties d’artistes ne foisonnent pas en Suisse romande, aussi est-ce un plaisir que de découvrir, sous la plume alerte de leur héritière, la belle aventure de Robert (1906-1999) et Germaine (1902-1990) Hainard, enfants d’artistes et eux-mêmes artistes complets – aucun de tous ces talents n’a été contrarié! – comme en témoignent leurs remarquables tableaux, gravures et sculptures. Bohèmes, passionnément doués et profondément humanistes, les Hainard revivent avec chaleur et simplicité au coeur de ce très bel ouvrage généreusement illustré. Ed. Slatkine, 2015, CHF 49.–


Le Mur grec de Nicolas Verdan
Retournant audacieusement la lorgnette de l’actualité brute, Nicolas Verdan se propose de vivre la crise grecque – et son corollaire involontaire, l’afflux de migrants – de l’intérieur, auprès de ceux qui, aux confins de l’Europe, se débrouillent au quotidien avec ce dont les journalistes ou les économistes font de grandes théories. L’intrigue pourtant touche à la corruption, à l’exploitation des êtres humains, au crime organisé mais, bien davantage qu’un polar de plus, ce Mur invite à se percher pour regarder autrement le monde et ses soubresauts, et c’est non seulement passionnant mais salutaire! Ed. Campiche, 2015, CHF 32.–


Nouvelle collection de Dominique Gauthier
Quatre saisons aux fourneaux du Beau-Rivage, Genève, et quarante recettes sophistiquées à… rater tout seul dans sa modeste cuisine. Ou à réussir brillamment, grâce à l’idée du chef Dominique Gauthier qui a demandé au critique gastronomique Jérôme Estèbe de concevoir en parallèle les mêmes recettes en version «amateur»! Simplifiées quant aux ingrédients et aux préparatifs, mais sans rien céder en saveurs ni en élégance, elles promettent à tout un chacun de spectaculaires et succulentes réalisations, le plaisir d’un beau livre de cuisine en plus! Ed. Slatkine, 2015, CHF 34.–


Capucine de Blaise Hofmann
Qui se souvient de la sublime Capucine? De son nom presque tout le monde, de sa carrière de mannequin puis d’actrice certains admirateurs. Quant à la femme, née Germaine Lefebvre, morte en 1990 à Lausanne où elle vivait discrètement depuis plus de vingt ans, qui peut le dire… Intrigué par cette «voisine» trop et si peu connue, l’écrivain-voyageur vaudois s’est embarqué pour une drôle de croisière qui de Saumur à Hollywood remonte le cours d’une vie étonnante, mêlant jusqu’au vertige la gloire et les déceptions, les folles surprises et la vacuité du superficiel. «Je» est ici une autre, subtilement saisie dans sa complexité déroutante et rendue un instant aux feux de la rampe dans tout l’éclat de sa beauté glacée. Ed. Zoé, 2015, CHF 26.–


EN VENTE DANS LES LIBRAIRIES PAYOT – www.payot.ch

Leave your Comments