Culture Livres #64

Joram
Dolores a plongé au coeur du brasier social, dans une prison où elle initie les condamnés à l’écriture comme «évasion». Mais la disproportion entre la violence des lieux, l’intensité des drames vécus et l’idéalisation du pouvoir des mots va lui éclater à la figure: d’abord rétif, Joram se confiera bientôt, évoquant une erreur judiciaire, tandis que les révélations de ses propres parents font voler en éclats les certitudes de la jeune femme… A la fois déterminée et ouverte, intuitive dans sa quête des âmes perdues et incisive dans son observation de la réalité, Manuela Gay-Crosier livre là une belle facette de son talent.
Manuela Gay-Crosier, Plaisir de Lire, 2020, CHF 25.–

Ils aimaient l’amour et la liberté
Le biographe et réalisateur valaisan, qui s’était déjà intéressé à l’histoire d’Iris et Peter von Roten (Amours ennemies), s’attache cette fois à la passion hors normes – celles des années 1950 – de deux aventuriers, la reporter Katharina von Arx et le photographe français Fred Drilhon. Un «je t’aime, je te quitte» qui implique un troisième «personnage», la Maison du Prieur de Romainmôtier, restaurée par leurs soins: ce n’est là qu’une des surprises de leurs vies époustouflantes, car la stabilité des vieilles pierres ne leur ressemblait pas, comme en témoigne ce récit endiablé!
Wilfried Meichtry, Cabédita, 2020, CHF 38.–

Le guide des randos panoramiques
Comme les vacances d’été seront peu lointaines cette année, autant en prendre son parti et chercher l’aventure là où elle se trouve… c’est-à-dire à portée de randonnée! Ce guide choisit en effet de nous en mettre plein la vue pour célébrer notre «liberté retrouvée», et aligne ici 50 itinéraires de beauté à 360° pour voir la Suisse romande d’un autre oeil. L’occasion de profiter comme de vrais touristes de ces sites grandioses, qui font d’ordinaire le bonheur des étrangers pendant que nous allons chercher le dépaysement ailleurs…
Collectif, Général Média, 2020, CHF 19.–

Apollo
L’irruption d’un enfant dans une vie de femme, une vie de couple, dans la vie du monde… Entre humour et inquiétude, méditation et quotidien, Mélanie Richoz tresse un long et fantasque poème d’une tendresse bouleversante, délicatement illustré dans le même esprit par l’artiste japonaise Kotimi. Plus d’une maman passionnée s’y reconnaîtra, dans la justesse de l’observation comme dans l’ampleur de l’amour – et des responsabilités. Un ouvrage ravissant qui est aussi un cadeau idéal pour de jeunes parents!
Mélanie Richoz, Slatkine, 2020, CHF 29.–

Les rivières du péché
Quatrième, et certainement la meilleure, des enquêtes de Me Ledain, une troublante «escroquerie judiciaire» pour laquelle l’écrivain et juriste valaisan ose briser le tabou: non, un avocat n’est pas toujours enthousiasmé par la défense de son client. Surtout lorsqu’il brasse les souvenirs troubles d’une éducation religieuse à oublier… Vérités arrangées et mensonges pieux (ou pas) brouillent l’onde et, sur ces rivières pécheresses, Me Ledain navigue à vue – mais l’auteur, lui, tient fermement la barre et révèle sa maîtrise!
Yves Balet, Slatkine, 2020, CHF 32.–


EN VENTE DANS LES LIBRAIRIES PAYOT. www.payot.ch

Leave your Comments